On me demande souvent si mes histoires sont “ purement imaginaires ”. Plutôt que de m’empêtrer dans ces justifications bizarres que le public ne réclame qu’aux auteurs féminins, j’affirme qu’elles sont un “ résultat ”, à savoir :

Tout ce qui arrive, commence à exister à la suite et comme effet de quelque chose, avec un caractère durable. (Le Petit Robert).

Je ne me prononcerai pas sur le caractère durable de mes créations. Mais qu’il y ait, dans le moindre de mes actes, une tyrannie du résultat, et que ce résultat soit l’écriture, c’est un fait évident.

En attendant, place à la tyrannie d’Internet et bienvenue sur ce site, qui commencera à exister avec vous, à la suite et comme effet de quelque chose.


Caroline Lamarche.



Merci à Benoît Urbain, webmaster et ami.

Et à Francis Leboutte pour la photo.

 

nl - en